1 mars 2024

Électricité : préparez-vous à une flambée des prix dès février

Électricité : une envolée de +35% à l’horizon !

Une hausse surprenante qui porte à réflexion

Même si l’on aurait pu s’attendre à une stagnation, voire une diminution légère de 0,35%, des tarifs de l’électricité, la réalité se révèle bien autre. Les analystes prédisent une envolée de plus de 10% de ces derniers. Ce bouleversement tarifaire découle des efforts démesurés déployés par l’État en 2023, pour freiner l’augmentation incessante des coûts. Cela s’est traduit par des taxes absorbées par le gouvernement, ce qui a entraîné une dépense pharaonique de 45 milliards d’euros. Mais cet état de grâce semble bel et bien révolu. Cette hausse de tarifs a bel et bien été planifiée pour le 1ᵉʳ février 2024. Suite à une addition de toutes les augmentations, on observe que les prix de l’électricité ont bondi de presque 35%!

L’impact de cette hausse sur les ménages français

Avec cette inflation fulgurante, une famille composée de quatre personnes devrait débourser environ 130 euros supplémentaires par an, rien que pour l’électricité. Ce fardeau non négligeable risque d’alourdir significativement les budgets des ménages. Néanmoins, face à cette situation inconfortable, la population est encourageante à une consommation plus réfléchie et rationnelle de l’énergie. Heureusement, une note d’espoir persiste. En effet, la consommation électrique en France a connu une baisse notable de 12% au cours des dernières années. Cette diminution est une indication précieuse d’une prise de conscience collective et d’un mouvement progressif vers une consommation d’énergie plus durable.

Retrouvez plus de détails dans le podcast de Jean-Baptiste Giraud du 12 janvier 2024.

Blogs connexes :

1. Comment économiser de l’électricité?

2. Les astuces pour une consommation énergétique plus rationnelle

3. Les secrets pour un budget familial bien géré

Sources:

Economie Matin
La minute de l’éco- Podcast de Jean-Baptiste Giraud

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *