1 mars 2024

Factures, retraite, épargne… Tout ce qui change au 1er février 2024

* [Facebook](#)
* [Twitter](#)
* [LinkedIn](#)
* [WhatsApp](#)
* [Telegram](#)
* [Plus](#)

Impacts économiques des modifications tarifaires de février 2024

Au cœur de la dynamique économique, plusieurs variations tarifaires sont à noter en février 2024 : l’électricité et les péages autoroutiers voient leur tarif augmenter, le gaz et les taux d’intérêt des livrets défiscalisés connaissent une baisse et les retraites sont revalorisées.

Électricité et Gaz : des évolutions contrastées

D’après les communications du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, la tarification de l’électricité connaît une hausse significative de 8,6% à 9,8%, impactant près de 20 millions de foyers français. Cette augmentation, qui résulte d’une hausse de taxes, intervient alors que les prix de l’électricité sur les marchés internationaux sont en effondrement. Par ailleurs, la fin du bouclier tarifaire renforce également cette hausse. En revanche, le gaz bénéficie d’une réduction de ses tarifs, une conséquence directe de l’amélioration constatée à la fois dans sa production et son transport, suite à la crise de 2022 et la guerre en Ukraine.

Livrets défiscalisés et péages autoroutiers : des ajustements notables

Le 1er février 2024 marque une baisse du taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP), passant de 6% à 5%. Cette mesure, qui se situe entre la baisse initialement prévue et le maintien d’un taux élevé pour les ménages les plus démunis, s’accompagne de la stabilisation du taux du Livret A et du Livret de développement Durable et Solidaire (LDDS) à 3% jusqu’en 2025. Par ailleurs, ce même mois signale une hausse moyenne de 3% des tarifs des péages autoroutiers. L’inflation et les investissements engagés par les sociétés concédantes expliquent cette augmentation.

Prix du tabac et retraites : mouvance continue

En termes de consommation, le prix du tabac poursuit inconcessablement son augmentation, affectant de nombreuses marques de cigarettes et de tabac à rouler. Cette politique de santé publique vise à réduire la consommation de tabac en France. Sur le plan des prestations sociales, les pensions de retraite de base connaissent une revalorisation significative de 5,4%, s’appliquant également à la pension de réversion et à l’Aspa.

VTC et droits de Succession : de nouvelles mesures

Une série de changements administratifs impacteront les utilisateurs de VTC et les héritiers : les chauffeurs VTC voient leur salaire revalorisé, la tarification nette minimale par course étant fixée à 9 euros. Par ailleurs, le processus de succession est désormais simplifié, avec une réduction du délai de réponse du comptable public à deux mois, ce qui est une avancée importante dans le contexte des lourdeurs administratives.

Ces différentes modifications tarifaires de février 2024 illustrent la dynamique en cours dans l’économie française, une dynamique qui continue d’être façonnée par un ensemble complexe de facteurs, y compris les politiques gouvernementales, les tendances du marché et le contexte international en constante évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *