1 mars 2024

Grande distribution : Lidl se paye Leclerc dans une pub

La bataille des prix sur les céréales entre Lidl et E. Leclerc

Des coups de poing publicitaires sur la toile

La campagne de Lidl sur les réseaux sociaux fait grand bruit. Le discounter allemand cible la stratégie du leader du marché français, E. Leclerc, en exposant les limites de sa méthode de comparaison des prix. Les céréales sont placées sous les projecteurs, Lidl assurant que celles proposées par son concurrent contiennent moins de blé et de cacao. Michel Biero, à la tête de Lidl France, a déclaré sur BFM TV/RMC que cette comparaison comportait une iniquité manifeste, en mettant sur le même plan des produits premier prix et des marques de distributeurs.

Dans un contexte économique fortement marqué par l’inflation et une rivalité féroce entre distributeurs, cette campagne n’est pas anodine. E. Leclerc, ayant capté un quart du marché, a affiché une performance notable en 2023. Ce succès pourrait être en partie attribué à la mise en avant du comparateur de prix de l’enseigne, face à une inquiétude grandissante des Français vis-à-vis de l’inflation.

Un conflit corrosif dans l’univers de la grande distribution

Lidl qualifie cette méthode comparative de trompeuse, l’accusant de « comparer l’incomparable ». Selon le discounter allemand, E. Leclerc omet un détail d’importance : la composition et la qualité des produits mis à disposition des consommateurs. Olivier Dauvers, spécialiste du secteur de la grande distribution, relate cette campagne comme un nouvel épisode de la guerre publicitaire entre Lidl et Leclerc. Il souligne un degré d’agressivité inédit dans leur communication respective.

L’idée sous-jacente à cette stratégie offensive serait de maintenir sa part de marché face à des conditions économiques ardues. Lidl mise sur la qualité de ses produits pour séduire une clientèle préoccupée par le coût, tout en refusant de transiger sur la qualité. Ce nouvel enjeu pourrait bien définir un futur chapitre dans l’histoire de la concurrence dans la grande distribution.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *