19 avril 2024

Grève à la SNCF : la moitié des trains est supprimée

Un week-end de perturbations sur les rails de la SNCF

Une bien mauvaise nouvelle pour les voyageurs de la SNCF. Une grève est annoncée pour le week-end du 16 au 18 février 2024, avec des conséquences majeures sur le trafic ferroviaire. Cette mobilisation entrainera une réduction significative du service, avec seulement un TGV INOUI, un TGV Ouigo et un Intercités sur deux en circulation. Des milliers de voyageurs risquent donc de se retrouver sur le carreau, avec des trains annulés et des gares surchargées.

Malgré ces perturbations, la SNCF tente de rassurer ses usagers. Au dépit du contexte difficile, l’entreprise assure que des TGV circuleront sur tout le territoire. Comme l’a mentionné Christophe Fanichet, PDG de la SNCF Voyageurs, « toutes les liaisons seront assurées, avec moins de trains ». Il a ajouté que des efforts particuliers seraient déployés pour les trains les plus pleins, notamment ceux à destination des Alpes. Notons également que le train de nuit Paris-Briançon a été confirmé, permettant ainsi le maintien d’une liaison vers la montagne.

Quelle compensation pour les voyageurs impactés par la grève ?

Face à ces perturbations, la SNCF a annoncé des mesures d’apaisement envers ses usagers. En cas d’annulation de train, ces derniers auront droit à un remboursement intégral et sans frais. En outre, la SNCF propose une solution de compensation commerciale exceptionnelle : Les voyageurs pourront bénéficier de 50% de réduction sur leur prochain voyage dans le mois suivant la grève.

La grande question pour bon nombre d’usagers demeure le maintien ou non de leur train. Pour y répondre, la SNCF se propose de les tenir informés par le biais de SMS ou d’email afin de les alerter de tout changement. Pour ceux qui n’auraient pas reçu de notification, la SNCF a mis à disposition l’application SNCF Connect ainsi que le site Info trafic SNCF qui permettent de consulter le statut de son train en temps réel. Il est recommandé aux voyageurs de consulter ces outils régulièrement, en particulier 48 heures avant le départ, afin d’anticiper toute éventualité.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *