1 mars 2024

La revente des cadeaux de Noël n’est plus un tabou pour près d’un quart des Français

Les cadeaux de Noël revendus par les Français : une nouvelle norme ?

Un nouvel usage économique derrière les cadeaux de Noël

La revente des cadeaux de Noël est une pratique gagnant en popularité, notamment en France. Selon une étude menée par Kantar pour eBay, environ 23% des Français, soit près de 9,5 millions d’individus, envisagent de revendre leurs cadeaux en 2023. C’est une augmentation substantielle par rapport aux années précédentes, avec uniquement 17% en 2022 et 11% en 2011. Cet ajustement comportemental apparaît en particulier chez les 25-44 ans avec enfants, dans un paysage économique malmené par l’inflation et la diminution du pouvoir d’achat.

Derrière cette tendance se cache avant tout une contrainte économique. Historiquement, la satisfaction personnelle ou l’intention d’obtenir un cadeau plus désirable motivait la revente. Aujourd’hui, le besoin de financer les coûts de Noël ou d’épargner se fait prédominant. Les Français espèrent en moyenne récupérer 49 euros de leurs reventes, 42% prévoyant d’épargner cette somme, 30% souhaitant couvrir des dépenses festives, et seulement 29% envisagent d’acheter un autre cadeau.

La revente des cadeaux : plus acceptée socialement en France

L’étude de Kantar souligne également un virage dans la vision sociale de la revente des cadeaux. En 2023, 42% des offrants se disent ravis de voir leurs proches acheter ce qu’ils désirent vraiment avec l’argent récupéré. Par ailleurs, 41% d’entre eux consentent à l’idée de revendre les cadeaux pour effectuer des dons. Ces statistiques dévoilent un changement dans les mentalités, où la revente de cadeaux de Noël devient un sujet moins tabou et plus socialement toléré.

Les cadeaux souvent revendus comprennent les jeux vidéo, les jouets, les livres et les gadgets électroniques. Ces articles sont généralement revendus en raison de doublons ou d’insatisfaction. Les plateformes de vente en ligne comme eBay et Rakuten notent une hausse des annonces de revente juste après Noël, anticipant des centaines de milliers de nouvelles annonces dès le 25 décembre. Face à la dure réalité économique et à l’évolution des normes sociales, la revente des cadeaux de Noël est en passe de devenir une habitude en France. Il est probable que cette tradition se renforce, modifiant par là notre conception classique des cadeaux de Noël.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *