1 mars 2024

Habitat : les clients devront dire adieu à 8 millions d’euros de commandes

Fondée en 1964 et présent en France depuis 1970, Habitat a révolutionné le monde de l'ameublement en France, notamment dans les années 90. Symbole de la démocratisation du design, elle a su marquer les esprits par son style unique et accessible. Aujourd'hui, avec 25 magasins et 450 employés, l'enseigne fait face à une crise majeure, menaçant son héritage et son avenir.

Le secteur de l'ameublement, après avoir connu un boom durant la pandémie, subit désormais la hausse de l'inflation. Les clients, avec des budgets de plus en plus serrés, délaissent les dépenses non essentielles, impactant directement les ventes d'Habitat et une baisse des fréquentations de ses magasins. Et Habitat n'a pas été aidé non plus par une très forte concurrence dans ce secteur, par exemple Maisons du Monde ou Conforama.

Les clients ne seront probablement pas livrés, ni remboursés

La situation d'Habitat s'est aggravée, conduisant à une probable demande de liquidation judiciaire le 20 décembre 2023. Cette décision, lourde de conséquences, est extrêmement inquiétante pour l'avenir des employés et des magasins. On assiste peut-être à la chute de la célèbre enseigne. Cinq propriétaires se sont succédé depuis 1992, montrant un manque de stabilité.

Le drame d'Habitat ne se limite pas à ses finances. Des milliers de clients, ayant versé près de 8 millions d'euros pour des meubles jamais reçus, se retrouvent dans l'incertitude. Mais malheureusement pour eux, les dettes pendant un redressement judiciaire sont gelées. Et Habitat n'est donc pas en mesure de livrer les différentes commandes, sauf en cas de survie de l'enseigne. Mais pas de livraisons, équivaut à pas de remboursement non plus.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *