19 avril 2024

Maisons du Monde veut céder ou fermer 40 à 50 magasins

Maisons du Monde : une refonte stratégique en vue

La célèbre enseigne Maisons du Monde, spécialiste de l’ameublement et de la décoration, est sur le point de vivre une révolution majeure. Pour faire face à un contexte économique difficile, l’enseigne a annoncé la fermeture ou le déplacement de certains de ses magasins d’ici à 2026. Un changement qui intervient après une année marquée par la fermeture de 18 de ses boutiques.

Changement de cap pour Maisons du Monde

Face à une conjoncture complexe, marquée par une inflation galopante et une baisse de la confiance des consommateurs, Maisons du Monde a décidé de prendre des mesures drastiques. Au programme : déménagements, cessions ou renégociations de loyers pour optimiser la rentabilité de ses points de vente. Christophe Lapotre, directeur exécutif d’exploitation du groupe, se veut néanmoins rassurant et indique que seules quelques fermetures définitives seront nécessaires. Parallèlement, le groupe planifie l’ouverture de nouveaux magasins.

Ce revirement stratégique intervient dans un contexte difficile pour le groupe. Depuis mars 2023, sa valeur boursière a chuté de 60%. Malgré un bénéfice net en recul de 74%, le directeur général, François-Melchior de Polignac, insiste sur le fait que Maisons du Monde n’est pas en reste et prévoit de convertir près de 30% de son réseau en franchises d’ici 2026, dans le cadre d’un plan global d’économies de 85 millions d’euros sur trois ans.

Une crise sectorielle

Ce changement de cap chez Maisons du Monde est révélateur d’une crise plus large dans le secteur de l’ameublement et de la décoration. Une situation illustrée par la récente liquidation judiciaire de l’enseigne Habitat. Selon le cabinet d’études Xerfi, le marché de la décoration a connu une baisse de 1,5% en valeur et de 6,5% en volume en 2023.

Les meubles de cuisines intégrées et de salles de bains sont particulièrement touchés par ce repli du marché, avec une baisse de 2,5% en valeur. Ces chiffres traduisent les difficultés auxquelles le secteur est confronté, nécessitant d’importantes stratégies d’ajustement pour traverser cette période d’incertitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *