1 mars 2024

Netflix : les abonnés se ruent sur l’abonnement avec pub

La stratégie marketing de Netflix met à mal ses concurrents

Facebook

Twitter

LinkedIn

WhatsApp

Telegram

Plus

L’ascension fulgurante de l’offre Standard Netflix

Chez le géant du streaming [Netflix](https://www.economiematin.fr/streaminflation-plateformes-streaming-augmentation-abonnement), une nouvelle offre a provoqué une véritable onde de choc. Annoncée lors du CES 2024 à Las Vegas par Amy Reinhard, présidente de la publicité de Netflix, l’offre Standard avec publicités engrange des chiffres records. Lancée en novembre 2022, elle affiche une croissance prodigieuse avec un total de 23 millions d’abonnés, seulement deux mois après sa mise en place.

Cette initiative, dont l’objectif est de toucher un public plus large tout en augmentant l’efficacité des revenus publicitaires, semble porter ses fruits. En effet, malgré l’incrustation de publicités, 85% des abonnés passent plus de deux heures quotidiennes sur la plateforme. Une fidélité remarquable qui indique que le tarif attractif de l’offre à 5,99 euros par mois en France est une stratégie gagnante pour Netflix.

Comment Netflix sème le trouble parmi ses concurrents ?

L’impact majeur de l’offre Standard de [Netflix](https://www.economiematin.fr/streaminflation-plateformes-streaming-augmentation-abonnement) incite d’autres acteurs du streaming à la suivre. Disney+ a donc répliqué en lançant un abonnement similaire avec un tarif identique. Amazon Prime Video a également suivi le pas aux États-Unis, mais à un tarif légèrement supérieur. L’objectif de ces plateformes : attirer davantage d’annonceurs et de téléspectateurs pour financer la production de contenu par le biais des revenus publicitaires.

Par ailleurs, Netflix tente aussi de conquérir le marché du jeu en ligne. Malgré une participation active de seulement 1% de ses utilisateurs sur Netflix Gaming, le service a enregistré environ 81 millions de téléchargements en 2023. Même [Amazon Luna](https://www.01net.com/actualites/luna-le-service-de-cloud-gaming-damazon-debarque-en-france.html) enregistre une participation inférieure avec 270 000 utilisateurs actifs en 2021. La bataille entre les plateformes de streaming est lancée, mais Netflix ne cède pas du terrain et continue de régner en maître.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *