2 mars 2024

Promotions : les bons plans disparaissent des supermarchés

Si depuis quelques temps, en particulier depuis début 2023, il vous paraît plus compliqué de trouver des promotions dans les rayons des supermarchés, ne vous inquiétez pas : vous ne devez pas aller chez l’ophtalmo pour faire vérifier votre vue. En fait, les promotions sont en train de disparaître des rayons.

Selon une étude de Circana, la part des promotions dans les chariots des consommateurs a diminué, passant de 15,6% en 2022 à 15,1% en 2023. La raison ? La forte baisse des références en promotion. Selon Circana, elle a chuté de 4,6%, et selon Nielsen IQ de 14% entre janvier et novembre 2023. Un coup dur pour les ménages : l’inflation alimentaire a atteint 21,1% sur deux ans… et la disparation des promotions exacerbe cette tendance.

Moins de promotions et de moins en moins intéressantes

La diminution des promotions n'est pas identique selon les marques. Les grandes marques voient une baisse de 6,5% de leurs produits remisés, selon Circana, tandis que les marques distributeurs bénéficient d'une augmentation du nombre de promotions de 4% sur un an. Mais, malgré cette hausse, les promotions sont de moins en moins intéressantes pour les consommateurs.

«  Le rabais moyen est passé de 28,5% en 2022 à 27% cette année. On rappelle que pour les consommateurs, une promo intéressante c'est -31% en moyenne », explique, sur BFMTV ? Emily Mayer, directrice Business Insights chez Circana. Moins de rabais en nombre et en montant, et voilà que les Français ont de plus en plus de mal à payer leurs courses.

Quels distributeurs ont fait disparaître les promotions dans leurs rayons ?

Forcément, alors que les promotions sont recherchées parles consommateurs (par près de 1 consommateur sur 2), les rabais deviennent une véritable stratégie commerciale à part entière. Selon NielsenIQ, cité par BFMTV, Carrefour Market est l’enseigne qui a le plus fait disparaître les promotions, leur nombre étant en baisse de 16,5%.

Mais toutes les enseignes sont concernées : -15,1% pour E.Leclerc, malgré les propos pro-pouvoir d’achat de son dirigeant, Michel Edouard Leclerc, -10,6% pour Casino Hyper Frais, -10,7% pour Carrefour… Les promotions ont clairement déserté les rayons des supermarchés français.

Concernant les produits en promotion, ce sont les produits d’hygiène qui en voient de moins en moins, en baisse de 10% sur un an selon Circana, et les eaux, dont le nombre de promotion a chuté de 17% (alors qu’il est tout à fait possible de boire de l’eau du robinet). Inversement, les boissons et les bières, que les consommateurs évitent de plus en plus de mettre dans leur caddie pour des raisons financières mais aussi de santé, proposent de plus en plus de rabais. Les promotions sont en augmentation de 10% pour les premières et de 8% pour les deuxièmes, selon Circana.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *