19 avril 2024

Rayons vides : la grande distribution face au retour des pénuries (comme en 2021)

Le fantôme des ruptures de stock hante à nouveau les grandes surfaces en 2024

Il est indéniable que l’année 2024 a démarré sous le signe du défi pour les grandes surfaces. Rappelant les difficultés vécues en 2021, les rayons se sont vidés et la menace des ruptures de stock refait surface, affectant la disponibilité de nombreux produits.

Rehausse du taux de rupture en début d’année 2024

Après une légère amélioration en 2023, le taux de rupture en magasin a connu une hausse en début 2024 suite à l’occurrence de divers événements, dont les intempéries et des actions d’agriculteurs. Le taux de rupture a alors atteint les 5% créant des pénuries en moyenne sur des périodes de quatre jours. Bien que cette situation semble sous contrôle, elle n’en demeure pas moins préoccupante pour les acteurs du secteur.

Tous les produits n’échappent pas de la même manière aux ruptures de stock. Ainsi, l’épicerie salée et les surgelés ont vu leur taux de rupture baisser, tandis que les liquides, alcoolisés ou non, demeurent les plus affectés. Cependant, le secteur de la droguerie, parfumerie et hygiène s’en sort mieux avec un taux de rupture moyen de 4,4%. Il est également à noter que certains événements géolocalisés peuvent exacerber à court terme les pénuries régionales.

Le défi des pénuries persiste en 2024

Les ruptures de stock en grandes surfaces ne sont pas accidentelles mais bien le fruit d’une combinaison multiforme de facteurs dont les conditions climatiques, les tensions géopolitiques et les mouvements sociaux. Un cocktail aléatoire qui met à l’épreuve les chaînes d’approvisionnement, rendant le risque de pénuries persistant en 2024.

Malgré une amélioration observée, le système reste fragile et les événements récents soulignent cette réalité. Pour les acteurs de la grande distribution, comme pour les consommateurs, il devient donc impératif de maintenir une vigilance accrue et de s’adapter à ces fluctuations. La recherche de solutions durables s’avère primordiale pour prévenir la répétition systématique de ces crises d’approvisionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *