1 mars 2024

Samsung S24 : on connaît son prix

Les prix des nouveaux Samsung Galaxy S24 dévoilés

Dans un [concours organisé par Darty](https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/galaxy-s24-darty-devoile-les-prix-francais-avant-l-annonce-des-smartphones-par-samsung-n217094.html), les prix des très attendus Samsung Galaxy S24 ont été accidentellement révélés. 899 euros pour le S24, 1169 euros pour le S24+ et 1469 pour le S24 Ultra, des prix comparables à ceux de leurs concurrents européens. Un scoop qui n’était sûrement pas programmé, mais qui crée déjà une envie furieuse chez les amateurs de smartphones.

Une analyse comparative aux modèles précédents nous montre une tendance intrigante. Le Samsung Galaxy S23 avait été introduit au marché à un prix de 959 euros, soit 50 euros de plus que le tarif observé pour le S24. Le S24+ est lui aussi plus abordable que le S23+ qui était proposé à 1 219 euros. Cette déflation donne le sourire aux consommateurs et donne-t-on suite à une adaptation au contexte inflationniste ou simplement à cause de la concurrence titanesque sur le marché ?

Le point fort du S24: l’intelligence artificielle

Les modèles de Samsung Galaxy S24, promettent de belles avancées technologiques. Leur point fort principal est la promesse d’une [intelligence artificielle très performante](https://www.01net.com/actualites/samsung-galaxy-s24-s24-et-s24-ultra-les-prix-europeens-fuitent.html). Dernièrement, Samsung a révélé sa nouvelle IA Gauss, qui devrait offrir des fonctionnalités uniques à ses utilisateurs. Cette valorisation de l’IA pourrait expliquer le prix légèrement plus coûteux du S24 Ultra par rapport au S23 Ultra.

Les aficionados attendent avec impatience la révélation officielle de Galaxy S24. Malgré les fuites et les hypothèses, l’intérêt autour de ces nouveaux modèles reste tout aussi intense. Les questions perdurent : ces augmentations sont-elles justifiées par les innovations technologiques proposées ? Une chose est sûre, Samsung sait comment garder ses consommateurs en haleine, même en cas de fuite.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *