19 avril 2024

SNCF : grève, c’est reparti pour un tour ce weekend ?

Mobilisation des aiguilleurs de la SNCF : vers un weekend sous tension ?

Partager cet article :
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Intensification des mouvements sociaux à la SNCF

Après une vague de mobilisations de contrôleurs les jours précédents, c’est désormais aux aiguilleurs de la SNCF de revendiquer leurs droits. Annoncée pour le weekend du 23 février 2024, cette grève survient en période de vacances scolaires, mettant potentiellement à mal les déplacements pour les zones A, B et C. Cependant, rassurez-vous, selon les sources internes de la SNCF, le trafic devrait être « quasi normal ».

Voulant tirer les leçons de la grève des contrôleurs, les aiguilleurs de la SNCF exigent notamment une augmentation conséquente de la prime opérationnelle de circulation, passant de 60 à 300 euros. Julien Troccaz, de Sud-Rail, souligne également la nécessité d’un « plan massif d’embauche » en réponse à cette situation.

La SNCF: entre mesures palliatives et négociations

Face à ces mouvements sociaux, la SNCF a mis en avant ses efforts en matière de recrutement : de 508 postes pourvus en 2020 à 902 en 2023. De surcroît, lors de la grève des contrôleurs, le PDG de la SNCF a annoncé le recrutement de 8300 personnes en CDI, incluant 200 chefs de bord, et, en bonus, une prime exceptionnelle de 400 euros ainsi qu’une indemnité de résidence de 100 euros.

Mais ces avancées suffiront-elles à apaiser les tensions? La grève des contrôleurs, ayant perturbé les déplacements de 150 000 voyageurs en février 2024, laisse planer le doute. L’issue pour les aiguilleurs, pour sa part, dépendra des négociations à venir avec la direction de la SNCF. Cette dernière assure par ailleurs avoir prévu des solutions pour limiter les perturbations, malgré les démarches syndicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *