1 mars 2024

Streaming : Amazon Prime va-t-elle vous imposer de la publicité ?

Amazon Prime Video : Une nouvelle ère marquée par l’avènement de la publicité

Dans une notification inattendue, le géant de l’ère du streaming, Amazon Prime Video, a annoncé l’intégration de publicités dans son offre de service SVOD à compter du 29 janvier 2024. Cette initiative, qui a suscité l’étonnement de sa base d’abonnés habituée à un flux continu sans interruption publicitaire, marque une nouvelle étape dans l’évolution du secteur. L’accès illimité à des contenus variés sans contrainte de temps et de lieu, couplé à une expérience sans publicité, a nettement favorisé l’essor des plateformes [SVOD](https://www.numerama.com/pop-culture/541742-netflix-amazon-canal-ocs-apple-tv-le-grand-comparatif-2019-des-offres-de-svod-en-france.html).

Pour justifier cette transition, Amazon argue que cette nouvelle configuration « **_permettra de continuer à investir dans des contenus attrayants et d’augmenter cet investissement sur une longue période_** ». Cependant, ce changement vient avec une hausse masquée de l’abonnement Prime : pour être exempt de publicités, les abonnés devront verser un surplus de 3 dollars mensuels.

Sera-t-il possible d’échapper à la publicité en France ?

Amazon assure que son offre SVOD comportera moins de publicités que la télévision traditionnelle et les autres plateformes de streaming concurrentes. Cependant, cette promesse s’accompagne d’une augmentation du tarif de l’abonnement pour ceux désirant continuer à jouir d’une expérience sans publicité. Aux États-Unis, cela porte l’abonnement Prime à près de 18 dollars par mois. **Pour l’instant, aucune communication officielle n’a été adressée aux utilisateurs français et européens.** Il semble qu’Amazon préfère tester cette approche aux États-Unis avant de l’étendre à l’ensemble de sa clientèle Prime.

Il semble inévitable que ce changement atteigne également les utilisateurs français, à l’image de ce qu’ont fait les concurrents d’Amazon, tels que Disney+ et Netflix. Certaines sources soutiennent même qu’il devrait être mis en œuvre dès avril 2024. **L’ère des plateformes de streaming sans publicité semble être en voie de disparition.** Si l’on tient compte des augmentations récurrentes des tarifs – on parle même d'[_streamininflation_](https://www.economiematin.fr/streaminflation-plateformes-streaming-augmentation-abonnement) -, ces services pourraient rapidement devenir inaccessibles à une part significative de la population.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *