1 mars 2024

Télévision : les abonnés Orange contraints de se taper les pubs

Saut de pubs bloqué sur Orange : TF1 et M6 décident de verrouiller vos enregistrements

Les publicités, autrefois évitables, sont désormais incontournables pour les abonnés d'[Orange](https://www.economiematin.fr/orange-bon-plan-noel-canal-6mois-gratuits) lorsqu’ils visionnent des programmes enregistrés sur TF1 et M6. Cette décision, qui frustre bon nombre d’utilisateurs adeptes du zap publicitaire, fait suite à une demande spécifique des groupes de chaînes soucieux de rentabiliser davantage leurs espaces publicitaires.

Orange, sous la contrainte des groupes de chaînes

Cette mesure, bien qu’irritante pour certains utilisateurs, n’est pas l’initiative propre d’Orange. En réalité, ce sont les groupes TF1 et M6 qui auraient persuadé l’opérateur de rendre impossible l’option avance rapide durant leurs plages de publicités. Selon Orange, cette exigence vise à augmenter les revenus issus de la publicité. Toutefois, les téléspectateurs n’ont pas manqué de faire part de leur mécontentement, en faisant remarquer qu’ils se voient désormais privés d’une fonctionnalité jadis incontournable de leur expérience télévisuelle.

Une mesure pas universelle : France Télévisions non touché

Si les abonnés Orange se voient contraints de subir les publicités lors du visionnage de leurs enregistrements sur TF1 ou M6, ceux-ci peuvent au moins se consoler : les chaînes de France Télévisions ne seraient pas concernées par une telle mesure. Ainsi, les utilisateurs pourront continuer à zapper les publicités de ces programmes enregistrés à leur guise. Et si Orange semble aujourd’hui être mis à l’index des récriminations de ses abonnés, rappelons qu’il n’est pas le seul à faire face à une telle contrainte. Bouygues Télécom, par exemple, a été également poussé à prendre des mesures équivalentes. Quel sera le sort de ce zap publicitaire à l’avenir ? L’histoire ne le dit pas encore…

Article écrit par [Nom de l’auteur]

Expert en économie et nouvelles technologies
Vous pouvez le retrouver sur [LinkedIn](#)

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *