1 mars 2024

Vous mangerez de la merde et vous serez heureux !

L’heure de vérité pour l’agriculture : le projet F2F et ses conséquences potentielles

Chapeau : Contemplez l’horizon agricole, une crise majeure se profile. C’est une lutte pour la survie de nos agriculteurs français et européens. Le monstrueux projet F2F « Farm to Fork » de Bruxelles menace d’éclipser les producteurs traditionnels et promet un futur alimentaire dystopique. Apprenons-en davantage sur cette menace existentialiste.

Le Projet F2F : Brace for impact

De quoi s’agit-il? Le projet F2F (Farm to Fork) est un terme inventé par les bureaucrates de Bruxelles. Son nom suggère une chaîne d’approvisionnement directe, transparente, de la ferme à la fourchette. Or, bien au contraire, il évoque un changement radical de paradigme qui vise à rendre obsolète la culture traditionnelle et l’élevage sur nos terres.

En effet, ce projet cherche à révolutionner la production alimentaire.En mettant l’accent sur la production en usine et en réduisant de manière drastique l’agriculture de plein champ et l’élevage. Cela préfigure la fin de nos agriculteurs traditionnels, de leurs exploitations et de notre façon historique de vivre et d’occuper nos terroirs. Quiet l’abri se croit, Pierres tombent aussi !

Un avenir dystopique ?

Essayez d’imaginer cela : vous mangez des farines d’insectes et des viandes cellulaires produites dans des bioréacteurs biologiques inexhaustibles. Ces produits sont issus de cultures de cellules souches de divers animaux, y compris des bovins, des volailles et même des poissons. C’est certes une image terrifiante, mais cela pourrait devenir notre réalité.

Il est donc crucial de prendre conscience que ce qui est en jeu, c’est notre autonomie alimentaire. Notre façon de se nourrir pourrait être radicalement modifiée. C’est une transformation qui pourrait affecter profondément notre qualité de vie, notre culture et notre identité. Il est déjà tard, mais pas trop tard pour agir. Informez-vous et faites preuve de résilience.

En conclusion, je vous lance un appel. Partagez ces informations, discutez-en, sensibilisez vos proches. Si vous comprenez la gravité de la situation, vous êtes déjà en train de résister. Armez-vous de connaissance, préparez-vous et ensemble, nous pourrons faire face à cette tourmente.

[Facebook](#), [Twitter](#), [LinkedIn](#), [WhatsApp](#), [Telegram](#), [Plus](#), partagez les informations. Et ensemble, fortifions notre résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *