1 mars 2024

Voiture électrique : leasing social, les règles changent !

* [Facebook](#)
* [Twitter](#)
* [LinkedIn](#)
* [WhatsApp](#)
* [Telegram](#)
* [Plus](#)

La Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) a confirmé une importante mutation de la politique gouvernementale en matière de leasing social adossé aux véhicules électriques. Avec plus de 90 000 demandes enregistrées à partir de 2024, posséder un véhicule électrique devient un rêve chaque jour plus accessible. De fait, le gouvernement a décidé de ne plus limiter le nombre de véhicules éligibles à ce système de location, qui étaient jusqu’à présent fixé à 20 000 pour l’année 2024 et 25 000 pour 2025. L’opportunité de louer un véhicule électrique neuf pour une période de trois ans à un loyer comprise entre 40 et 150 euros mensuels devient plus réelle que jamais.

**En plus de l’abolition du quota de véhicules, le gouvernement a également étendu la [liste des modèles éligibles](https://www.economiematin.fr/leasing-social-voitures-etat)**. Celle-ci, qui allie simplicité et élégance, a été pensée pour répondre aux besoins diversifiés des utilisateurs. Parmi les nouveaux arrivants, on retrouve entre autres la Renault Megane E-Tech, la Peugeot E-208, ou encore la Fiat 500e.

**Le Leasing social : acteur incontournable de la transition écologique**
——————————————————

Avec un investissement de 1,5 milliard d’euros dans la transition écologique du secteur automobile, soit environ 13 000 euros par véhicule électrique, le leasing social est le pivot de la stratégie gouvernementale. Conçu pour faciliter l’accession des foyers modestes à l’achat de véhicules électriques, cet appui est conditionné par un certain nombre de critères, tant pour les bénéficiaires que pour les modèles de véhicules.

Pour être éligibles au leasing social, les foyers devront afficher un revenu fiscal de référence inférieur à 15 400 euros par an et parcourir annuellement plus de 8 000 km pour des raisons professionnelles ou résider à moins de 15 km de leur lieu de travail. Les véhicules électriques éligibles doivent aussi respecter des normes strictes: obtenir au minimum un score environnemental spécifique, avoir un prix d’achat égal ou inférieur à 47 000 euros et afficher un poids n’excédant pas 2 400 kilos. D’ailleurs, plusieurs [constructeurs automobiles](https://www.economiematin.fr/leasing-social-voitures-etat) ont vite compris le jeu et n’hésitent pas à proposer de nouveaux modèles. De plus, le gouvernement envisage la possibilité de subventionner des véhicules d’occasion, ce qui permettrait d’augmenter le nombre de bénéficiaires de leasing social.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *