14 avril 2024

Voyage : bagage cabine, finis les contrôles aux aéroports ?




Les scanners 3D pour révolutionner les contrôles de sûreté dans les aéroports français


L’arrivée des scanners 3D dans les aéroports français

L’ère de l’attente interminable aux points de contrôle de sécurité des aéroports pourrait bientôt toucher à sa fin pour les voyageurs. Les aéroports français, en collaboration avec Smiths Detection, introduisent des scanners 3D utilisant la technologie tomodensitométrique pour simplifier le processus de contrôle. Ces machines futuristes produisent des images tridimensionnelles en haute définition pour identifier automatiquement les explosifs et différencier les liquides des appareils électroniques.

Les Aéroports de Paris (ADP) ont commencé à tester ces scanners en 2022 dans les aéroports de Paris-Orly et Charles-de-Gaulle avec des résultats positifs. On compte utiliser cette technologie innovante sur deux lignes de contrôle de sûreté dans quatre terminaux de CDG.

Une réduction significative du temps d’attente

Le but principal de l’introduction de ces scanners 3D est de rendre le processus de contrôle plus facile et rapide. Selon le groupe ADP, l’utilisation de ces scanners pourrait réduire le temps de contrôle de 30%. Le déploiement de cette technologie est particulièrement motivé par l’approche des Jeux Olympiques de Paris. En effet, les expériences avec ces scanners ont été encourageantes, pas seulement en France, mais aussi à Rome où les autorités ont abandonné la règle des 100 ml pour les contenants dans les terminaux équipés de ces scanners.

Le projet d’implémentation de cette technologie pour tous les terminaux de Paris-Orly et CDG est actuellement en discussion entre le groupe ADP et la direction générale de l’aviation civile. Les voyageurs pourraient grandement bénéficier de ce changement, mais son introduction représente également un défi logistique pour les aéroports et Smiths Detection, qui fait face à un nombre croissant de demandes. En conclusion, il ne serait pas surprenant que le jour où vous n’ayez plus à vider votre bagage cabine avant de passer un contrôle de sûreté arrive plus tôt que prévu.