14 avril 2024

Éducation financière : former les plus jeunes à l’épargne

Décoder le monde de l’épargne pour les jeunes : Une route pour un avenir financier serein

Les futurs épargnants : une initiation précoce à la gestion financière

Face à un avenir incertain et un climat économique vacillant, **la nécessité d’apprendre à épargner dès le plus jeune âge s’impose**. En effet, dans un contexte de questionnement sur le pouvoir d’achat, les parents sont de plus en plus enclins à prévoir l’avenir de leurs enfants. Une bonne stratégie serait de prendre le taureau par les cornes en inculquant des « réflexes d’épargne » à nos chérubins, qui pourront alors grandir en devenant de véritables **gestionnaires de leur fortune**.

**L’anticipation, la constance et l’analyse du rendement** sont autant de notions à transmettre à nos jeunes. Ces préceptes, à leur tour, pourront être appliqués lorsqu’ils commenceront à gagner leurs premières pièces, que ce soit grâce à des jobs étudiants ou à des cadeaux occasionnels. Un tel apprentissage leur permettra de **faire face de manière plus sûre à leur avenir financier**, tout en équilibrant leurs dépenses inévitables et les petits plaisirs.

Les différentes propositions d’épargne adaptées aux jeunes

Une gamme variée de produits d’épargne est aujourd’hui destinée aux jeunes pour répondre à leurs différents besoins.

* Le produit phare est sans doute le **Livret Jeune**, plafonné à 1 600€. Jusqu’à l’âge de 26 ans, il permet de mettre de côté de petites sommes. Actuellement, son taux est fixé à 3%, à l’instar du Livret A.

* Le futur **Plan Épargne Avenir Climat (PEAC)**, destiné aux moins de 21 ans et plafonné à 22 950€, devrait être mis en place à partir du 1er juillet prochain. Les fonds pourront être débloqués lorsque l’enfant atteindra l’âge de 18 ans (à condition que le compte ait été ouvert 5 ans auparavant) et le compte sera automatiquement fermé à ses 30 ans. Selon le Ministère de l’Economie, son taux d’intérêt serait plus attractif que celui du Livret A.

* Les **Livrets d’épargne accessibles aux mineurs** affichent généralement des plafonds plus élevés, tout en assurant la disponibilité des fonds et leur rendement. Par exemple, chez DISTINGO Bank, le taux est fixé à 3% et la gestion est assurée par les parents. À partir de ses 18 ans, l’enfant devient le seul gestionnaire de son compte.

[1](#sdfootnote1sym)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *