14 avril 2024

Transports : Ouigo fait-elle du dumping en Espagne ?

Libéralisation du marché ferroviaire en Espagne : concurrence intense et polémique montante

À la suite de la libéralisation du marché ferroviaire en Espagne, trois principaux acteurs se disputent la suprématie : Renfe, la compagnie nationale espagnole qui a maintenant sa propre offre low-cost ; Iryo, une filiale de Trenitalia, la compagnie publique italienne ; et Ouigo, une filiale de la SNCF. Bien que cette concurrence accrue ait conduit à une baisse substantielle des prix pour les voyageurs, elle a également exacerbé les tensions entre les entreprises, comme l’indique Óscar Puente.

Un défi à la viabilité économique du secteur : les accusations portées par Óscar Puente contre Ouigo

Óscar Puente émet des réserves sur Ouigo, accusant la compagnie de pratiquer des tarifs insoutenables qui risquent de déséquilibrer le secteur économique. Le leader espagnol prône la nécessité d’une concurrence qui permet à toutes les entreprises de rentabiliser ou, à défaut, de ne pas subir de pertes. Dans des déclarations rapportées par les médias espagnols, il est fait allusion à une possible intervention du gouvernement espagnol vis-à-vis de la Commission nationale des Marchés et de la Concurrence pour contester les pratiques de Ouigo.

Référez-vous à cet article pour en apprendre davantage sur la concurrence dans le secteur ferroviaire et à cet article de la Vanguardia pour comprendre le point de vue d’Óscar Puente.

La SNCF défend son modèle de tarification et les avantages de la concurrence

La SNCF n’a pas réagi directement aux critiques, mais a rappelé les propos d’Alain Krakovitch, président de Ouigo España, défendant le modèle économique de la compagnie. Ce modèle est basé sur l’utilisation de rames Duplex de grande capacité, qui rendent possible les économies d’échelle et contribuent à maintenir des prix bas.

Les tactiques de la SNCF ont non seulement réorienté de nouveaux clients vers le rail, mais ont aussi favorisé un changement modal. Plus de 50% des voyageurs de Ouigo sont de nouveaux utilisateurs du train, tandis que la moitié ont opté pour Ouigo au lieu du vol ou de la voiture, suggérant un succès certain de la compagnie française malgré les controverses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *