18 juin 2024

Impôts : un délai supplémentaire pour déclarer à cause d’un bug ?

Bug sur le site impots.gouv.fr : extension du délai pour la déclaration des revenus professionnels

Déclarer ses revenus est souvent source de stress pour de nombreux contribuables. Cette année, pour plusieurs départements, l’angoisse a redoublé en raison d’un bug technique sur le site impots.gouv.fr. Néanmoins, ces derniers peuvent pousser un soupir de soulagement : le délai de transmission est prolongé jusqu’au 30 mai 2024.

L’incidence du bug sur les déclarations professionnelles en détails

Le problème technique a spécifiquement affecté les déclarations de revenus professionnels, entravant la validation des formulaires en ligne pour les catégories Bénéfices Non Commerciaux (BNC) et Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). L’ensemble des usagers confrontés à ces difficultés, répartis principalement dans les départements numérotés de 1 à 19, ont donc bénéficié d’un délai jusqu’au 30 mai pour soumettre leurs déclarations.

Les réseaux sociaux, particulièrement Twitter, ont relayé l’information, recueillant les témoignages d’utilisateurs désemparés, incapables de franchir l’étape suivante de leur déclaration. Le site des impôts n’a pas tardé à réagir, affichant un message signalant l’indisponibilité temporaire du service de déclaration en ligne, ainsi que leur engagement à résoudre le problème.

Des conséquences minimisées pour les contribuables

Grâce à ce report, les professionnels concernés disposent désormais de plus de temps pour parachever leurs déclarations sans risquer de pénalités de retard. C’est une nouvelle qui soulage certainement ceux qui ont été frappés par ce problème technique. La Direction Générale des Finances Publiques s’est engagée à mettre tout en œuvre pour rétablir le service dans les plus brefs délais et éviter des incidents similaires à l’avenir.

Il est à noter que ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. L’année précédente, le site impots.gouv.fr avait également connu des problèmes techniques similaires liés à un afflux massif de connexions, conduisant à un report de la cure de déclaration des biens immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *