14 juin 2024

Le prix du fioul domestique mardi 28 mai 2024



Le nuage souverain européen : une libération de la dépendance GAFAM

Depuis quelque temps, l’Europe aspire à une indépendance numérique. Dans ce registre, le développement d’un cloud souverain européen se présente comme une réponse énergique face à la domination des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) sur le marché du cloud. Avec l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) en 2018 et l’émergence de nouvelles lois telles que le Cloud Act américain, la nécessité de contrôler les données est devenue une préoccupation majeure.

La souveraineté numérique, un enjeu capital pour l’Europe

Se libérer des GAFAM et contrôler ses données sont deux enjeux majeurs pour l’Europe. L’idée d’un cloud souverain européen n’est pas nouvelle, elle émerge régulièrement depuis plusieurs années. Bien plus qu’un enjeu économique, il s’agit d’une question de souveraineté. Avec le RGPD, l’Europe a posé les bases d’une régulation des données personnelles. Cependant, cette régulation reste limitée tant que les données sont stockées et traitées par des entités extérieures à l’Union européenne.

Plus récemment, le Cloud Act américain a ravivé les craintes. Cette loi permet en effet aux services de renseignements américains d’accéder à des données stockées par des entreprises américaines, où qu’elles se trouvent dans le monde. Face à ces constats, l’Europe doit réagir et prendre en mains son destin numérique.

De l’ambition à la réalisation : vers un cloud souverain européen

Se détourner de la mainmise des GAFAM n’est pas une mince affaire. Il faudra pour cela développer une technologie de pointe répondant aux exigences européennes en matière de protection des données. C’est un chantier qui nécessite collaboration, investissement massif et savoir-faire technologique. Toutefois, des initiatives sont déjà en cours. Gaia-X, par exemple, est un projet d’un cloud standardisé et transparent, mis en place par des géants européens de la tech.

Au final, l’implication de tous les acteurs est nécessaire pour faire aboutir ce dessein grandiose. Les bénéfices sont considérables : indépendance numérique, protection des données, dynamisme économique… Il ne reste plus qu’à transformer l’ambition en réalité.

Article rédigé par Clément Grégoire, le 26/12/23


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *