14 juin 2024

Prix du gaz : pourquoi il augmente alors que notre consommation baisse ?

Explosion des prix du gaz naturel : une tendance inquiétante

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a rendu son verdict : les prix du gaz naturel sont en pleine ascension. Le prix repère de vente de gaz naturel (PRVG) pour juillet 2024 affiche une augmentation de 11,7 % par rapport à juin. Sans surprise, cette hausse se répercute sur la facture annuelle moyenne d’un consommateur type, qui passe de 1 060 euros à 1 184 euros.

Depuis juillet 2023, le PRVG est publié à titre indicatif, se substituant au tarif réglementé du gaz. Il sert de guide pour les consommateurs dans leurs choix de fournisseurs. Toutefois, il est important de noter que cette augmentation ne concerne pas tous les consommateurs de la même manière. La CRE dicte les hausses à prévoir sur la facture de gaz des consommateurs en fonction de leur contrat.

Conséquences concrètes de cette inflation

Prenons par exemple un consommateur avec un contrat pour la cuisson et l’eau chaude. Son abonnement annuel HT augmente de 95,49 euros et passe à 114,30 euros TTC. Le prix par kWh moyen HT est de 0,09329 euros et passe à 0,13159 euros TTC. Un autre exemple est celui d’un abonnement dont le coût annuel HT augmente de 219,45 euros pour atteindre 277,43 euros TTC. Le prix par kWh moyen HT est désormais de 0,06914 euros et passe à 0,10261 euros TTC.

Mais qu’est-ce qui justifie cette hausse ? La réponse est complexe et le sujet nécessite une analyse approfondie. Continuez à nous suivre pour découvrir les raisons de cette hausse exceptionnelle et ses répercussions potentielles sur les consommateurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *