18 juin 2024

Vacances : les Français seront-ils à Paris pour les JO 2024 ?

Comprendre comment les Français gèrent l’effervescence des événements sportifs d’été

À l’approche des événements sportifs de cet été, comment les Français prévoient-ils de les vivre ? Une enquête menée auprès de 1000 personnes apporte un éclairage sur la question.

Des attitudes variées face à l’agitation estivale

L’agitation des événements sportifs de cet été suscite une grande variété de réactions parmi les Français. 12 % des personnes interrogées préfèrent échapper à la foule parisienne en se retirant dans des régions plus calmes. Cette préférence est particulièrement marquée chez les millennials (27-42 ans) et la génération Z (18-26 ans), avec respectivement 19 % et 14 %. Parallèlement, 17 % des répondants envisagent de profiter de cette période pour s’évader en vacances et déconnecter totalement.

L’exception parisienne: une attraction persistante

Malgré l’agitation, l’enthousiasme des compétitions sportives attire toujours certains Français vers la capitale. En effet, 8 % des personnes interrogées ont prévu de participer à l’événement en direct à Paris. Les résidents d’Île-de-France sont particulièrement enclins à rester sur place pour l’occasion (29 %), tout comme ceux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (12 %). Les jeunes (génération Z) sont également plus nombreux à choisir cette option (22 %).

La tranquillité du foyer comme préférence majoritaire

En dépit de ces variations, 30 % des répondants, dont 22 % des Parisiens, prévoient de vivre ces compétitions sereinement chez eux devant leur télévision. Un quart des personnes interrogées n’ont d’ailleurs pas l’intention de voir leurs habitudes modifiées durant cette période sportive.

Impact des événements sportifs sur le coût des voyages

Les événements sportifs d’été influencent également le coût des voyages. En moyenne, un vol aller-retour vers Paris coûterait 930 euros pour les voyageurs internationaux et 250 euros pour les européens, selon l’outil « Price Pulse ». Le prix moyen d’une nuit d’hôtel à Paris pour cet été serait de 340 euros.

Une augmentation recherchée de vols et d’hôtels

Il est également intéressant de noter que la recherche de vols vers Paris a augmenté en moyenne de 10 % depuis les destinations internationales, et de 26 % depuis les pays européens à l’approche de l’été sportif. La recherche globale d’hôtels à Paris a également modérément augmenté de 7 % en avril.

Que les Français choisissent de fuir, d’embrasser ou d’ignorer l’effervescence parisienne, leurs réactions offrent un aperçu précieux des tendances actuelles en matière de voyage et de loisirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *