1 mars 2024

Bouygues Telecom : jusqu’à 48 euros par an d’augmentation ?





L’augmentation des tarifs de Bouygues Telecom face à l’analyse de 60 Millions de Consommateurs

Le climat est tendu pour les abonnés Bouygues Telecom, suite à une augmentation des prix mise en avant récemment par le magazine 60 Millions de Consommateurs. Cette situation pousse les consommateurs à s’interroger sur la pertinence de leurs forfaits actuels et la nécessité éventuelle de considérer un changement de fournisseur.

Analyse des tarifs Bouygues Telecom par 60 Millions de Consommateurs

Une augmentation significative des tarifs Bouygues Telecom a été soulignée par le populaire magazine de consommation, 60 Millions de Consommateurs, dans un article du 29 janvier 2024. Le magazine indique que l’opérateur a mis en place des majorations sur ses forfaits box et mobile sans proposer de bénéfices additionnels en contrepartie. Un client a illustré cette situation sur le forum de l’opérateur en expliquant que sa box a subi une hausse de 4 €, soit 14,5% de plus, sans aucune amélioration de l’offre.

Cette situation place les consommateurs devant un choix délicat : accepter les hausses tarifaires ou envisager d’autres options.

Confrontation des abonnés Bouygues Telecom à une majoration variable

Les détenteurs de forfaits Bouygues Telecom font face à des augmentations de tarifs variées allant de 1 à 4 euros par mois, avec parfois une hausse de plus de 20% pour les offres Bbox fibre ou ADSL. Ainsi, une hausse de 4 euros par mois signifie un surcoût annuel de 48 euros sur la facture de téléphone. En outre, les forfaits mobiles B&You devraient également subir une augmentation mensuelle de 1 à 2 euros. Le magazine prévoit ces majorations pour les deux premiers mois de l’année 2024.

Face à ces augmentations, Bouygues Telecom propose de légères améliorations, telles qu’un volume de données mobile plus important ou une compatibilité 5G pour certains forfaits. Mais ces petits « plus » ne semblent pas suffire à justifier de telles hausses, en particulier pour les abonnés qui n’ont pas besoin de ces améliorations.

Résilier son abonnement pour contrer l’augmentation

Bouygues Telecom, ne permettant pas à ses clients de refuser ses augmentations de prix, offre néanmoins à ses utilisateurs la possibilité de résilier leur abonnement sans frais. Les abonnés ont, d’après la loi clairement expliquée par le magazine, la possibilité de mettre fin à leur contrat gratuitement jusqu’à quatre mois après avoir été informé de l’augmentation. Cela s’applique même aux contrats avec engagement lorsque l’opérateur modifie unilatéralement le contrat.

La résiliation se fait en adressant un courrier recommandé, exonérant de frais, spécifiant les motifs de la résiliation, à « Service clients Bouygues Telecom, TSA 59013, 60 643 Chantilly Cedex ». Cette situation pousse l’abonné à envisager un changement d’opérateur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *