1 mars 2024

Électricité : y aura-t-il des coupures cet hiver ?

Agnès Pannier-Runacher a affirmé avec confiance sur Europe 1 : « Il n'y aura pas de risque de délestage » pour les mois à venir. Cette déclaration vient après une année 2022 difficile pour le réseau électrique français, marquée par des arrêts de réacteurs nucléaires et une sécheresse historique. Une situation qui a été aggravée par la première année de la guerre en Ukraine. La ministre a souligné les efforts d'EDF pour reconnecter les réacteurs nucléaires et la réduction collective de la consommation d'énergie. La France s'est d'ailleurs retrouvée importatrice nette d'électricité en 2022, une première depuis… 40 ans !

La ministre a mis en avant la baisse importante de la consommation d'énergie en France. « Les entreprises, les collectivités, les Français ont joué le jeu et la consommation de gaz et d'électricité a baissé de 12% », a-t-elle déclaré. Cette réduction a joué un rôle clé dans la stabilisation de la situation énergétique du pays. Agnès Pannier-Runacher écarte ainsi les craintes de potentielles coupures d'électricité.

Une augmentation des tarifs de l'électricité en 2024

Concernant les tarifs de l'électricité, une augmentation est prévue en 2024, mais elle sera limitée à moins de 10%. La ministre a rappelé l'existence d'un bouclier énergétique pour les petites entreprises et les ménages, soulignant que l'État prend en charge une partie significative de la facture énergétique des Français. Ceci représente néanmoins une mauvaise nouvelle pour la facture des Français. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a néanmoins rappelé que pour les très petites entreprises et les ménages, 37% de la facture des Français est prise en charge par l'État.

Agnès Pannier-Runacher a insisté sur la nécessité de maintenir ces efforts pour assurer un approvisionnement énergétique stable et abordable. Elle a réitéré l'engagement du gouvernement à soutenir les citoyens et les entreprises face aux défis énergétiques, tout en travaillant vers une transition énergétique durable.

Article initialement publié sur EconomieMatin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *