14 juin 2024

Carburant : les prix d’essence et diesel ce jeudi 30 mai 2024

Tendances actuelles des prix des carburants en France

Les conducteurs Français ont de quoi être confus avec l’évolution constante des prix des carburants. Toutefois, le mois de mai 2024 nous révèle des tendances intéressantes. Allons explorer ce que les chiffres nous réservent !

Tendance générale : la baisse des prix

Le Sans Plomb 98, coté à 1,945 euros le litre, est en légère décrue avec une baisse hebdomadaire de 0,5 centime (-0,30%). Si on se penche sur son évolution mensuelle, on note une diminution plus importante de 5,9 centimes (-2,90%). Sur l’année, la variation reste stable avec un recul minime de 0,4 centime.

Parlons à présent du Sans Plomb 95, qui offre deux versions: E5 et E10. La première se vend à 1,877 euros le litre, avec une baisse hebdomadaire de 1,3 centime (-0,70%) et mensuelle de 6,1 centimes (-3,10%). Quant à la version E10, légèrement moins chère, son prix de 1,849 euros le litre montre une diminution de 0,9 centime sur une semaine, 7,2 centimes sur le mois et 1,8 centime sur l’année.

Les alternatives économiques : BioEthanol E85 et GPL

Le BioEthanol E85, une alternative économique et respectueuse de l’environnement, se négocie à 0,885 euros le litre, avec une baisse de 0,3 centime (-0,30%) observée cette semaine. L’évolution sur le mois est également en faveur des automobilistes avec une baisse de 1,0 centime (-1,10%), et une chute spectaculaire est observée sur l’année avec 23,9 centimes de moins (-21,30%).

L’alternatif GPL se négocie pour sa part à 1,002 euros le litre, avec une légère hausse hebdomadaire de 1,1 centime (+1,10%), mais seule une hausse minime de 0,4 centime se fait ressentir sur le mois. Sur l’année, la courbe du GPL est en baisse avec une diminution de 0,2 centime.

Le cas particulier : le gazole

Le Gazole, qui alimente la majorité des véhicules diesel, affiche une étrange contradiction aux tendances générales. Avec une légère baisse mensuelle de 0,4 centime à 1,714 euros le litre (-0,20%), son prix enregistre pourtant une augmentation annuelle de 1,8 centime (+1,10%). Cette hausse pourrait indiquer une pression continue sur ce marché spécifique.

En conclusion, bien que les prix des carburants tendent globalement à la baisse, l’évolution du Gazole semble dévier de cette tendance. Les automobilistes devraient donc rester sur leurs gardes quant à ces évolutions, surtout dans un contexte économique et écologique en constante mutation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *