14 juin 2024

Energie : baisse de la consommation d’eau potable en France

* [Facebook](#)
* [Twitter](#)
* [LinkedIn](#)
* [WhatsApp](#)
* [Telegram](#)
* [](#)

**La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) a révélé une réduction de 3 à 4% dans la consommation d’eau potable en France en 2023, un phénomène sans précédent dans l’histoire du pays.** Cette information est corroborée par la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E), qui signale une réduction moyenne de 3% et qui atteint jusqu’à 10% dans certains régions comme le bassin Rhône-Méditerranée-Corse. Cette baisse est significative compte tenu de la généralement réduction annuelle de 1% observée au cours des années précédentes.

**Interprétation de la baisse drastique: Le rôle de la sécheresse et des restrictions d’eau**
————————————————————————–
**

Un ensemble de facteurs variés a contribué à cette réduction conséquente de la consommation d’eau. La sécheresse de l’été 2022, en particulier, a sensibilisé la communauté à ressentir une urgence pour changements des habitudes de consommation.

**

**_ »La sécheresse de 2022 a choqué la population dans une réalisation et les consommateurs sont jettés sur des trajectoires de sobriété aquatique d’une ampleur imprévue, »_** souligne Aurélie Colas, la déléguée générale de la F22E lors d’un entretien avec [_Les Echos._](https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/baisse-inedite-de-la-consommation-deau-potable-en-france-en-2023-2097778)

En plus de ces conditions climatiques exceptionnelles, des restrictions strictes d’eau ont été mises en place par l’État français, accentuant davantage l’importance de préservation de cette ressource vitale. Les effets de ces mesures combinées ont instigué en l’intelligence collective un désir plus important pour la sobriété de l’eau.

[![La consommation d’eau a connu une baisse importante en France. Une industrie qui se sensibilise pour notre planète](https://www.economiematin.fr/wp-content/uploads/2024/03/eau-grande-oubliee-economies-energie-marlier-380×253.jpg)](https://www.economiematin.fr/eau-grande-oubliee-economies-energie-marlier/drippingtapattachedtoawatertank)

**Le gouvernement français pousse vers une consommation réduite de l’eau potable**
—————————————————————————-

**

Le gouvernement français, en marge de cette tendance, a déployé un plan ambitieux visant à baisser les prélèvements d’eau de 10% d’ici 2030.

**

Ce plan comprend plusieurs mesures, notamment le renouvellement des systèmes de distribution d’eau, ainsi que l’atténuation de son gaspillage, qui atteint jusqu’à 50% dans certaines régions. [Plusieurs collectivités ont également contribué à cette cause](https://www.economiematin.fr/eau-potable-collectivites-perte-fuite-reseau), avec l’implémentation de tarifs progressifs à Montpellier et Dunkerque, et d’une tarification saisonnière à Toulouse.

Cependant, ce programme rencontre des obstacles, principalement financiers. Le modèle de financement des services de l’eau en France repose jusqu’à 80% sur les volumes d’eau consommés. Par conséquent, la diminution de la consommation d’eau pose d’énormes défis pour le financement d’infrastructures essentielles pour la modernisation et l’entretien des systèmes de distribution d’eau. Les investissements requis s’élèvent à environ 30 milliards d’euros dans les années à venir. Pourtant, la combinaison du plan eau et du budget annuel ne prévoit qu’un peu plus de 25 milliards d’euros, ne laissant aucune marge pour les problèmes futurs éventuellement sur le réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *