14 juin 2024

Le premier restaurant solaire d’Europe sera français !

Le Présage: Le premier restaurant solaire d’Europe fait son apparition à Marseille

Pionnier de la gastronomie énergétique renouvelable

Avant-gardiste, c’est ainsi que l’on pourrait définir Le Présage. Ce restaurant, installé à Marseille et fondé par Pierre-André Aubert, précurseur dans son domaine, se distingue comme le premier établissement culinaire en Europe à cuisiner exclusivement à l’aide de l’énergie solaire. Sa localisation stratégique dans le 13ème arrondissement de la ville soleil lui offre la possibilité de jouir de près de 3,000 heures d’ensoleillement par an.

Grâce à une technologie inventive faisant appel à des miroirs paraboliques, Le Présage peut capturer les rayons du soleil et chauffer ses fourneaux jusqu’à une température de 450°C. Un principe ingénieux comme l’ témoigne Pierre-André Aubert à France Info : « C’est vraiment la lumière concentrée qui va venir taper par en dessous la plaque en fonte et la chauffer en son centre ». Cette notion innovante, bien qu’encore peu répandue dans l’hexagone, est fréquemment utilisée en Inde.

Un modèle de durabilité

Dix années de recherche et de développement ont été nécessaires pour donner naissance à ce concept révolutionnaire. Le Présage, ne se voit pas simplement comme un restaurant mais s’imprime comme une structure bioclimatique modèle. Conçu par Kaboom Architecture, ce lieu unique est conçu avec des matériaux écologiques comme le béton de chanvre et est doté d’un système de refroidissement par évaporation.

En outre, ce lieu symbiotique comprend un jardin luxuriant, peuplé d’une soixantaine d’arbres et de plus de 200 variétés de plantes vivaces qui contribuent à l’équilibre de son écosystème. Engagé dans une démarche durable, Pierre-André Aubert prévoit de réutiliser les eaux usées, traitées par phytoépuration, pour l’arrosage des plantes et ambitionne également d’établir une petite centrale de méthanisation pour générer du biogaz à partir des déchets organiques. Une initiative qui pourrait réduire de moitié l’empreinte carbone de nos assiettes. Après avoir réussi à lever 1,6 million d’euros, le fondateur de ce projet audacieux travaille déjà sur la reproduction de son fourneau solaire pour inspirer et encourager d’autres établissements à suivre cette voie lumineuse. Son ouverture officielle est prévue pour le 18 juin 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *