18 juin 2024

Les voitures électriques sont très dangereuses pour les pietons




Le Silencieux Dilemme des Véhicules Électriques : un Danger pour les Piétons

De la Quiétude des Voitures Électriques à la Menace sur les Piétons

Sur nos routes, les véhicules électriques sont de plus en plus présents. Leur silence de fonctionnement, si agréable pour les passagers et riverains, constituerait cependant un danger pour les piétons. C’est le professeur d’épidémiologie et de statistiques de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, Phil Edwards, qui lance le pavé dans la marre. Auteur principal d’une étude parue dans le Journal of Epidemiology and Community Health, Edwards souligne que les piétons sont moins à même d’entendre une voiture électrique, et donc potentiellement plus vulnérables.L’étude qu’il dirige, basée sur l’analyse de 4.8 trillion de kilomètres réalisés par des voitures thermiques et 51,5 milliards de kilomètres effectués par des voitures électriques entre 2013 et 2017, démontre que les piétons ont trois fois plus de risques de se faire percuter par une voiture électrique ou hybride.

Les Causes d’un Dilemme Sonore et Poids Lourd: des Véhicules Silencieux et Plus Lourds

L’étude pointe du doigt deux facteurs majeurs du risque accru lié aux voitures électriques. En premier lieu, le son. Ou plutôt l’absence de son. Le silence des moteurs électriques vient déstabiliser les repères des piétons habitués à s’appuyer sur le bruit de la circulation pour traverser en sécurité. Ensuite, vient le poids. Les voitures électriques, du fait de leurs batteries, sont sensiblement plus lourdes que leurs homologues thermiques. Cette différence de poids impacte directement le temps de freinage, rendant les voitures électriques potentiellement plus dangereuses pour les piétons et cyclistes. De plus, les conducteurs de ces véhicules sont généralement plus jeunes, donc possiblement moins expérimentés, ce qui peut entraîner un taux d’accidents plus élevé.

Que Faire pour Réduire le Risque? Solutions pour un Futur Plus Sûr

Il ne s’agit pas de diaboliser les voitures électriques. Au contraire, l’objectif est de trouver des solutions pour rendre leur usage aussi sûr que possible pour tous les usagers de la route. Depuis 2019, l’Union européenne impose à toutes les nouvelles voitures électriques d’émettre un signal sonore en dessous de 30 km/h pour avertir les piétons. C’est une première étape. Mais, pour Phil Edwards, cette mesure devrait être étendue à tous les véhicules électriques, quel que soit leur âge. Il suggère également d’améliorer la formation des conducteurs et de proposer des systèmes de sécurité avancés, comme des capteurs anti-collision.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *