14 juillet 2024

Transport : qui prend le plus l’avion en France ?

Les voyageurs féminins dominent désormais le secteur aérien en France

Les temps changent dans le monde du voyage aérien. Allant à l’encontre de la notion généralement acceptée que les affaires aériennes sont dominées par les hommes, de nouvelles statistiques révèlent une réalité différente : les femmes sont désormais plus nombreuses à s’envoler vers de nouvelles destinations.

Les femmes bousculent les tendances de l’aviation

D’après les récentes informations publiées par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile), il apparaît que 51% des passagers aériens sont des femmes. Les données ont été collectées dans le cadre de l’Enquête Nationale auprès des Passagers Aériens (ENPA) de 2023, réalisée auprès de 46.000 passagers dans 10 aéroports français. Principalement motivés par le loisir, les voyages suivis de visites à la famille et aux amis représentent une proportion importante des déplacements aériens, alors que les voyages d’affaires connaissent une baisse significative.

Pour la première fois dans l’histoire de cette enquête annuelle, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à voyager en avion. Cela peut être considéré comme un signe d’émancipation et de prise d’autonomie des femmes dans le domaine des voyages.

Les jeunes et les vols : une fréquentation en hausse

En parallèle, l’ENPA 2023 met en évidence que les jeunes âgés de 15 à 34 ans sont de plus en plus nombreux à voyager par avion, représentant 45% des passagers. Preuve que malgré une conscience aigue des questions environnementales, la tentation du voyage par avion reste forte chez les générations les plus jeunes. Un autre bénéfice de ces données est la démocratisation croissante de l’utilisation de l’avion, sans distinction de classe sociale.

La croyance commune voulant que l’avion soit l’apanage des classes supérieures a été mise à mal par les résultats de l’étude de la DGAC : la proportion de CSP+ a diminué, pendant que celle de CSP- a augmenté. Ceci suggère que malgré une augmentation des coûts et des préoccupations environnementales, le voyage en avion est de plus en plus accessible à tous.

Les préoccupations climatiques ne dissuadent pas les voyageurs

En dépit des inquiétudes grandissantes quant à l’impact environnemental du voyage en avion, il semble que les passagers ne sont pas encore prêts à renoncer aux trajets aériens. Selon l’enquête, 83% des voyageurs ne prendraient pas en compte l’empreinte carbone de l’avion dans leur décision de voyager. De plus, presque la moitié d’entre eux (47%) n’envisagent pas de diminuer leurs déplacements aériens dans un futur proche.

Pourtant, une fraction non négligeable des interrogés (17%) affirme avoir déjà renoncé à un voyage aérien en raison de soucis environnementaux. L’avenir nous dira si ce pourcentage évolue en fonction des nouvelles prises de conscience liées aux changements climatiques.

En synthèse, le voyage aérien a évolué, les femmes et les jeunes sont maintenant plus nombreux à considérer l’aviation comme une option de voyage réaliste et accessible, malgré les défis liés au climat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *