14 juin 2024

Automobile : conduire en musique va vous faire prendre une amende

Impacts de la musique sur votre conduite : ce qu’il faut savoir 

L’influence de la musique sur la conduite : mythe ou réalité ?

La musique est, pour beaucoup, un excellent compagnon de route. Cependant, selon une étude menée par [Dekra Automotive](https://www.dekra-norisko.fr/actualites/securite-routiere/la-musique-influence-t-elle-notre-maniere-de-conduire-,id-3040?newsId=1346), écouter de la musique en conduisant peut affecter votre comportement au volant. Cette enquête révèle que la musique peut non seulement améliorer votre humeur, mais peut aussi diminuer votre vigilance. Plus de la moitié des conducteurs reconnaissent que leur concentration au volant dépend en partie de la musique qu’ils écoutent et du volume. Mettez donc de côté cette idée reçue : « la musique adoucit les mœurs » peut s’avérer faux au volant, surtout si vous êtes un fan de pop/rock, le genre musical préféré de 73% des conducteurs selon l’étude.

En effet, plus la musique est rythmée, plus vous êtes susceptibles d’avoir un accident. D’où l’importance de sélectionner un volume sonore raisonnable, surtout lors de la conduite dans des situations exigeantes. Mais, faut-il bannir la musique pendant la conduite pour autant ? Non, bien sûr. Il suffit simplement de contrôler le volume et de faire preuve de discernement dans le choix des morceaux à écouter.

La législation sur la musique au volant : gare aux amendes !

Si l’on réfère au Code de la route, le niveau sonore idéal pendant la conduite n’est pas clairement indiqué. Mais selon l’article R412-6, le comportement du conducteur doit être prudent et respectueux envers les autres usagers des voies ouvertes à la circulation. Si les forces de l’ordre estiment que le niveau sonore de votre musique est excessif, vous pourriez être passible d’une [amende](https://www.economiematin.fr/amende-infraction-police-feu-rouge-20240106) de 35 euros.

Et attention, depuis 2015, conduire en écoutant de la musique via des écouteurs ou un casque est interdit. Cette infraction peut entraîner une amende plus salée, à savoir 135 euros, assortie d’une perte de 3 points sur le permis. En conclusion, savourez votre musique, mais gardez à l’esprit la nécessité de rester vigilant et respectueux des autres usagers de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *